Posts Tagged ‘facebook

25
Avr
08

les 10 meilleures applications Web

Webware a organisé un vote des internautes sur les meilleures applications Web 2.0.

2 Millions de personnes ont ainsi choisi 100 produits et services dans 10 catégories. Les voici, classés par ordre de mes propres préférences, avec commentaires. Ceux qui n’ont pas de commentaires sont ceux que je ne connais pas encore :

Audio

  • iTunes est LE player audio. MP3, Radio, Podcasts, il présente tout de manière claire, et surtout synchronise le tout avec les iPod. Il a remplacé l’excellent mais vieillissant WinAmp sur mon PC.
  • Si Pandora avait été diffusé en Europe, je n’aurais mentionné aucun autre site de musique. C’est simplement le top, avec un management de m…
  • Deux excellents sites « sociaux » sur la musique, très similaires. Comme je ne sais pas lequel est meilleur, j’utilise (un peu) les deux.
  • (essayé, mais me rappelle plus…)
  • La dernière tentative de pillage intellectuel de Microsoft…

Navigation:

  • LE browser. Il s’appelle firefox.
  • Ma page de démarrage
  • Mon lecteur de flux RSS
  • Mon prochain gadget
  • autres browsers. Sans intérêt si on a firefox…
  • il parait que ce browser est très apprécié en Asie. à essayer.
  • autres pages de démarrage …

Commerce:

  • le meilleur moyen de paiement du Web
  • incontournable plateforme d’achat / vente
  • les livres
  • la grosse source de revenus de Google, la petite pour de nombreux sites, et la meilleure façon de faire de la pub sur le web.

Communication :

  • une messagerie instantanée intégrée dans une page web, compatible avec beaucoup d’autres. Je n’utilise plus qu’elle.
  • Besoin d’un e-mail accessible partout ? Google a la meilleure solution actuelle. A côté de toutes les fonctions utiles, elle offre un immense espace de stockage…
  • Le téléphone sur internet
  • autres messageries instantanées, intégrées dans Meebo
  • inconnus

Productivité:

  • un « Office » sur le Web : traitement de texte, tableur, présentation, tout en permettant de travailler à plusieurs sur ces documents
  • pour créer, partager et synchroniser vos agendas partout.
  • autres solutions de partage/synchro de calendriers

Publication:

  • Le moyen le plus simple et le plus rapide de créer un site ou blog.
  • voilà où stocker toutes vos photos et images, rien que pour vos yeux, ou pour vos amis, ou pour le monde entier.
  • microblogging. J’ai pas croché.
  • autres systèmes de blog
  • autres sites de photo
  • connais pas

Recherche:

  • what else ?
  • la référence du savoir en ligne.
  • pour la géographie. Vont probablement fusionner en un seul service un de ces jours.
  • autres moteurs de recherche..

Réseaux sociaux:

  • What Else 2.0 ?
  • à l’essai
  • plutôt un site de publication pour peintres et graphistes
  • groupes d’intérêts communs
  • réseau branché « musique », avec charmantes spammeuses dénudées en prime…

Utilitaires et « Sécurité »

(le terme « Sécurité » signifie ici : partage de fichiers plus ou moins légal …)

  • le système de partage de gros fichiers le plus efficace…
  • stockage de fichiers sur le net. Un petit widget le rend très utile avec un blog sous WordPress.com
  • devrait permettre de partager une même identité sur de nombreux site. bonne idée pas assez répandue.
  • inconnus
  • à regarder de près…

Video:

  • LE site de videos
  • lecteur de « vodcasts » (Télévision hors ligne). Un plot de la télévision du futur

Source : Estelle Dumout « 10 Web apps à découvrir« , ZDNet France, 24 avril 2008

12
Déc
07

le Conseil Fédéral sur facebook

Pour mettre de l’eau au moulin de ceux qui prétendent qu’il vaut mieux être référencé sur les sites sociaux, pour éviter que quelqu’un d’autre n’usurpe votre identité, un petit malin a créé sur facebook des profils assez bien documentés des 7 (anciens) ministres suisses. Pour Pascal Couchepin, ça donne ça:

couchepin.png

10
Déc
07

les bases du marketing sur facebook

L’article « The Facebook Viral Marketing Bible: 24 Ways to Market Your Brand, Company, Product, or Service Inside Facebook » est une excellente introduction à l’usage des personnes souhaitant développer une présence commerciale sur facebook. Voici les sujets abordés, avec des liens sur ceux que j’ai expérimentés :

  1. Les outils pour le « marketing de guerilla »
    1. la page de profil
    2. les groupes (Guglielmetti of the World)
    3. les pages (Microclub)
    4. les événements (marché aux puces du ‘croclub)
    5. les notes et photos
    6. les messages
    7. la place du marché (annonce)
    8. les éléments partagés/postés
    9. les réseaux
    10. mini flux et flux des news
  2. Les outils pour annonceurs
    1. les annonces sociales
    2. les opportunités intégrées
    3. Beacon
    4. les sondages
    5. les réseaux d’annonces
    6. le sponsoring d’applications
    7. les groupes sponsorisés
  3. Les outils pour développeurs d’applications
    1. la boite de profil
    2. le mini flux
    3. le flux de news
    4. les invitations
    5. les notifications
    6. les notifications par e-mail
    7. l’annuaire des applications
19
Nov
07

Comment (tenter de) contrôler son identité sur le web

Très bon article dans « Le Temps » : Anouch Seydtaghia donne des informations correctes et 5 règles de prudence pour garder le contrôle de données personnelles sur le Web:

  1. A propos des réseaux sociaux comme facebook ou LinkedIn:
    • n’y mettez pas d’information trop privée
    • vérifiez que personne n’usurpe votre identité. (voir point 3)
  2. Google est dangereux, mais peut aussi vous aider : avec http://www.google.fr/alerts vous pouvez être averti automatiquement dès que votre nom apparait sur le Web !
  3. Pour éviter l’usurpation d’identité : « Il est ainsi conseillé de créer son propre site web – il sera vite très bien indexé par Google -, de créer son blog, et d’être présent, toujours avec prudence, sur MySpace ou LinkedIn. Les plus audacieux créeront leur fiche sur Wikipédia. Les plus consciencieux utiliseront les services de Naymz.com ou de Ziki.com. Ces sites aident l’internaute pour que le site sur lequel il a rédigé son profil figure en tête des résultats des moteurs de recherche, ce qui est très précieux. »
    En gros il est nettement préférable que VOUS publiez du contenu sur vous-mêmes sur le Web plutôt que quelqu’un d’autre le fasse !
  4. Utiliser des pseudonymes sur les forums, sites de vente aux enchères etc, et ne pas les lier à son nom réel. Pour ma part, j’utilise (au moins) 3 pseudos:
    • Un pour les activités que je revendique fièrement, comme publier cet article,
    • Un pour les activités privées, mais avouables
    • Zéro (ou un de ses multiples…) pour les activités inavouables 😉
  5. Effacer ses traces. L’article mentionne l’adresse IP et un site indiquant une mauvaise façon d’en changer. La bonne est ici, mais ne résistera pas à une enquête policière… Plus simplement, supprimer les cookies et l’historique de votre butineur* est une mesure d’hygiène élémentaire

*butineur : joli nom pour « browser », ou « explorateur ».

16
Oct
07

Etude Facebook

Très intéressante étude sur le business de Facebook par faberNovel. Très complète, j’y ai appris plein de choses et je suis encore plus convaincu : Facebook va faire un carton, un camion, un cargo de dollars.

Le fichier pdf contenant l’étude sous forme de slides est ici

Ils sont aussi disponible sur Slideshare, un site qu’il faudra que je regarde de plus près : il permet de partager des présentations PowerPoint.

07
Oct
07

Quel usage professionnel pour Facebook ?

« Quel usage professionnel pour Facebook » est un article très complet de Frédéric Canevet de ConseilsMarketing.fr, aussi disponible au format pdf sur Scribd.

En le lisant, ma cloison mentale entre réseaux sociaux « privés » et « pro » a commencé à fondre, et j’ai commencé à utiliser quelques applications facebook suggérées:

  1. Resume pour récupérer mon profil LinkedIn dans Facebook, on ne sait jamais …
  2. Interctive Friends Graph, une application géniale. La preuve : j’avais pensé la faire 😉 Elle représente son réseau d’ « amis » facebook sous forme de graphe.
  3. KnowledgeBook qui permet de trouver des personnes cherchant vos compétences et ayant les compétences dont vous avez besoin

D’autre part, j’ai appris qu’on peut utiliser facebook pour faire du business:

  1. La pub. Comme le dit F. Canevet : « Facebook permet de publier sur son site des « flyers » (http://www.facebook.com/advertise.php) publicitaires (des mini skyscrapers » que vous composez en moins de 2 minutes avec un outil prêt à l’emploi) ou des bandeaux de publicité. Comme cet outil a été conçu au départ pour annoncer des soirées ou vendre des objets d’occasion, il est très simple d’utilisation, et met la publicité à la portée de toutes les entreprises.
    Le principe de l’affichage se fait a un certain nombre de pages vues / jour, et peut être ciblée grâce aux filtres inclus (moins 25 ans, pays, ville…). Et désormais vous pouvez faire de la publicité au clic (comme Google Adwords).
    Par exemple, il a fallu 5 minutes chrono pour créer une bannière de pub sur notre ebook « 25 conseils pour faire connaître son site Web », la publier sur Facebook, la payer (par CB – 14 € pour 10 000 affichages) et voir 52 visiteurs télécharger notre ebook.
    « 
  2. La vente. « Grâce aux nombreuses applications vous pouvez vendre directement vos produits sur Facebook.
    Si vous n’avez qu’un produit, le plus simple est de le présenter sur vote profil et d’en proposer l’achat via un paiement sur Paypal.
    Si vous êtes e-marchand, vous pouvez utiliser les nombreuses boutiques prêtes à l’emploi (par exemple Lemonade) et vous y faire référencer. Vous bénéficiez ainsi d’un nouveau réseau d’affiliation de plusieurs millions d’affiliés potentiels.
    « 
23
Juil
07

Facebook pourrait-il devenir le prochain Microsoft?

J’aurais du acheter des actions Apple en 1984 quand j’ai vendu un MacIntosh en « sprayant des briques », des actions Microsoft en en voyant que « Windows 95 » avait un explorateur internet après tout, et du Google en 2002 quand je l’ai préféré à AltaVista …

L’article de TechCrunch « Facebook pourrait-il devenir le prochain Microsoft? chronique d’un futur possible » me repose cette cruelle question : cette petite boite inconnue de tous pourrait-elle révolutionner la planète ?

Si vous ne connaissez pas facebook.com, vous n’avez que quelques semaines de retard sur moi.

En première approche c’est un réseau social semblable à ceux déjà décrits ici : il permet de correspondre avec ses amis et connaissances, de partager ce que l’on fait avec eux et ce sur des thèmes plus larges que LinkedIn qui se borne au cadre professionnel. Sur facebook on peut montrer ses photos, draguer, vendre sa voiture etc.

La force de facebook, c’est d’être construit sur un système qui exécute des « applications » qui forment une page personnelle, configurable par chaque utilisateur, constituée à partir d’informations tirées du réseau de ses connaissances, ou d’internet tout court.

facebook-phg.pngMa page facebook est ici mais vous n’en verrez qu’une toute petite partie si vous n’êtes pas inscrit. Inscrivez-vous (et devenez mon ami…) ou cliquez sur l’image ci-contre et vous la verrez au complet. C’est une page très simple, avec les applications de base et juste une poignée d’autres:

  • le haut du profil affiche mon nom et mon « statut », ce que je suis en train de faire.
  • dans la colonne de gauche, mes (quelques) amis sont listés, ainsi que les Groupes auxquels j’appartiens : les anciens de l’EPFL, les mordus d’astronomie, les genevois, les valaisans etc. j’en ai même créé. Il y a aussi une liste des pays que j’ai visités et les derniers articles parus sur mes blogs
  • le « Mini Feed » liste mes dernières activités sur facebook et reprend aussi les articles publiés sur mes différents blogs
  • « Information » et « Education and Work » sont réduites, mais en cliquant sur les petites flèches les visiteurs peuvent accéder à mon CV
  • « The Wall » me permet de laisser des messages généraux à mes visiteurs

A priori similaire iGoogle ou NetVibes, la page facebook se distingue par l’interactivité qui permet le dialogue de multiples manières avec les autres utilisateurs, regroupant les fonctions de messagerie, de forums thématiques et de communautés virtuelles.
Ce qui fait que facebook pourrait bien devenir un nouveau Google ou Microsoft, c’est que:

  • leur système de programmation des applications est ouvert : n’importe qui peut développer sa propre application. facebook peut être vu comme un gestionnaire d’applications web générales,
  • facebook vient d’acheter Parakey, qui développe un véritable « système d’exploitation web » qui propose un « bureau » de travail et des dossiers pour les documents, le tout hébergé sur le web
  • facebook s’est montré capable de gérer une croissance est absolument spectaculaire qui les a amené en 3 ans à créer l’un des plus gros sites du monde (en PHP et MySQL, pour les experts…):
    • février 2004 : fondé par 3 étudiants de Harward dans leur chambre
    • décembre 2004 : 1 million d’utilisateurs, principalement universitaires
    • mai 2005 : $12.5 millions de capital risque injecté
    • décembre 2005 : 5.5millions d’utilisateurs
    • 2006 :Yahoo offre 1 Milliard de $ pour racheter facebook, qui refuse
    • décembre 2006 : 12 millions d’utilisateurs
    • 2007 : facebook s’attend à plus de $100 millions de revenus
    • mai 2007 : 20 millions d’utilisateurs
    • et c’est pas fini …

facebook pourrait donc bien devenir rapidement la « page de démarrage » de millions d’utilisateurs, qui pourraient même ne plus avoir besoin du reste de leur ordinateur pour 90% de leurs applications.

Que faire ? acheter des actions facebook dès qu’ils seront cotés ? ou développer une application facebook qui tue ?




Web 2.0.07 selon Dr. Goulu

Un p'tit blog sur l'évolution du Web 2.0

Abonnez vous au flux RSS

(c'est quoi ?)

Présence Web 2.0

Articles les plus consultés

RSS Goulu News:

  • Erreur, le flux RSS est probablement en panne. Essayez plus tard.

Liens récents

RSS Nouvelles choisies

  • Erreur, le flux RSS est probablement en panne. Essayez plus tard.

Blog Stats

  • 14,959 hits

RSS Twitter

  • Erreur, le flux RSS est probablement en panne. Essayez plus tard.